Coopération : Kinshasa a participé activement au sommet Russie-Afrique par visioconférence

Coopération : Kinshasa a participé activement au sommet Russie-Afrique par visioconférence

C’est dans l’intérêt de créer les conditions d’un partenariat meilleur et privilégier le

renforcement de la coopération russo-africaine dans plusieurs domaines d’intérêt commun, qu’il s’est tenu une séance de travail ce mercredi 8 juillet 2020, par vidéo-conference entre les ministres des Affaires étrangères de la RDC, Marie Tumba Nzeza; de la Fédération de Russie, Sergueï Lavrov; de la République d’Afrique du Sud, N. Pandora; et de la République arabe d’Égypte, S Choukri.

Ces trois ministres des Affaires étrangères africaines représentent la “Troïka” des États-membres de l’Union africaine qui sont en qualité des présidents courant, précédent et futur de cette organisation continentale.

C’est précisément dans les domaines de l’industrie, de la santé et de l’énergie que les quatre ministres des Affaires étrangères, se sont focalisés. cool

Ils ont également examiné les mesures sur le renforcement de la coopération industrielle entre la Russie et l’Afrique au niveau bilatéral de même qu’avec la participation des organisations régionales du continent Africain, et les mesures concernant la garantie d’accès des marchandises africains sur le marché russe.

Il a été aussi question d’examiner le dossier lié à la propagation continue du Covid-19 et ses conséquences. Sur ce, les trois ministres ont souligné la nécessité de la coopération internationale amplifiée dans la sphère de la santé publique.

Le ministre des Affaires étrangères de la Fédération de la Russie a réitéré la détermination de son pays de continuer la poursuite des efforts sur sa contribution aux États africains dans la lutte avec la pandemie du Covid-19 dans le format bilatéral et dans le cadre des structures multilatérales. Pour ce qui est de la RDC, la ministre d’État, ministre des Affaires étrangères, Marie Tumba Nzeza, a indiqué avoir ponctué son intervention dans le domaine sanitaire.

“Nous avons parlé en profondeur de la coopération en matière de la santé. Nous avons montré ce que nous faisons par exemple dans le domaine de laboratoire, ils sont demandeurs de ce genre de chose, et nous espérons que dans un proche avenir, cela ne sera plus la parole et qu’en réalité on va faire une coopération payante entre nous et la Russie”, a-t-elle souligné.

Au regard des potentialités que regorge la RDC, elle a sollicité l’implication de la Russie pour un transfert de la technologie.

“Nous demandons à la Russie de s’y impliquer. Nous, nous voudrions plus que l’on parle seulement du potentiel du Congo, nous voulons qu’avec ce potentiel, qu’on vienne avec ceux qui peuvent nous aider à le développer, nous donner la force de pouvoir le fonctionner pour que le peuple congolais puisse se développer” a, en substance déclaré Marie Tumba Nzeza. Ont pris part à ce sommet, le ministre de la Santé, Éteni Longondo, et de celui de l’Industrie, Julien Paluku où chacun a étalé son exposé dans son domaine de privilège.

.

Source: Ministères des Affaires Etrangères

Coopération : Kinshasa a participé activement au sommet Russie-Afrique par visioconférence